Mercredi 14 novembre

Sphères géo-écliptique et géo-équatoriale (ZODIAC/Paris/Zodiacale) : 16h56, la Lune à l’apogée (27): au plus loin de la Terre. Longitude 12e VER, latitude écliptique -1°7’(descend) ; ascension droite 20h58m, déclinaison -18°18’ (monte). Son influence gravitationnelle (15) est des plus faibles en géocentrique (IG=2) : il ne se manifestera pas grand-chose de cette fonction lunaire.

 

(16h45) Lune antisce parallèle Soleil (plan équatorial 18°S) (26) : à interpréter comme une Pleine Lune.

 

La Lune est à 38% de visibilité, Croissante en phase Montante (54). Type 1er croissant (89), demain Premier Quartier.

 

(4h09) Vénus est stationnaire dans le plan équatorial et reprend son mouvement direct le 16.11 à 11h50 à 25°14 BAL.

 

(20h59) plus petit écart angulaire entre Vénus et Spica : 1°14’.

 

Mardi 13 novembre

Equivalence longitude déclinaison (ZODIAC/Paris/Zodiacale) : 16h44, la Lune entre dans le signe du Verseau (3) ; sa déclinaison est de -20°13, soit en //~équivalence au dernier degré du CAP. Elle passera en VER à -20°09 (19), soit ce 13 NOV vers les 18h.En tenir compte dans l’interprétation de ce jour.

 

La Lune est à 30% de visibilité, Croissante en phase Montante (54). Type 1er croissant, entre 3,5 et 7 jours après la NL (SOL/LUN de 45 à 90°) (89).

 

La Lune est Vide de Course (2) de 15h13 à 15h45 TU.

 

Ce matin et les quatre suivants, remarquer Vénus près de l’étoile Spica (alpha Virginis) marque depuis 2014, pour 70 ans environ, le 25e degré du signe de la Balance. Une étoile favorable avec VEN sur le plan de l’affect.

 

Sphère écliptique (ZODIAC/Paris/Zodiacale) : 15h04, la Lune passe au nœud descendant de son orbite (35) : dans le plan écliptique, sa latitude est égale à 0° et elle passe au Sud. Longitude 29°10 CAP, en terme défavorable martien (21) ; (ascension droite : 20h5m, déclinaison -20°19’ (monte). Tendance à répudier la mère et son influence, à la rendre plus universelle, à en faire une image psychique transcendante, l'Anima, cet élément qui inspire l'homme. L’axe des nœuds lunaires (dont le mouvement est rétrograde) vient de passer en Cancer/Capricorne le 6 novembre ; il va y rester jusqu’au 5 mai 2020 : ambition/goût de diriger ; sens du devoir ; doit avoir plus de souplesse, apprendre l'humilité ; kharma familial et de soumission aux besoins d'autrui.

 

Toujours un BOL (12) pour modèle planétaire intégrant un Triangle Mineur Dynamique (apex MAR) (20) et un T-carré Cardinal (Apex LUN) (13).

 

Lundi 12 novembre

Echelle des déclinaisons (ZODIAC/Paris/Zodiacale) : 3h17, la Lune atteint sa déclinaison minimale (31) : -21°23’58" (Sud) par rapport au plan de l’équateur céleste ; ascension droite 18h48m ; longitude écliptique 12e CAP, latitude +1°33’ (descend).

 

Mercure est toujours Hors-Limite de déclinaison en phase Directe (30), à son min de déclinaison à -24°49 et 12°07 SAG.

 

Sphère géo-écliptique (ZODIAC/Paris/Zodiacale) : 18h57, seconde occultation de Pluton par la Lune dans le plan écliptique, écart de déclinaison 0°54’ Sud ; longitude 19°12 CAP/Maison 8 des transformations, en terme vénusien facilitateur(21) pour son action. Les deux astres se couchent aux alentours de 20h20. La Lune signale la position de Pluton et il se produit une occultation de Pluton par la Lune, observable depuis l’est du Canada, le nord de l’Océan Atlantique, l’ouest de l’Europe.  De la1ère occultation mensuelle (61) de Pluton par la Lune, le 16.10.2018, jusqu’à la 24ème, en août 2020, nous serons dans des périodes très difficiles (A.Fallon) : des moments intenses et de fort malaise, des périodes de convulsions chroniques des émotions, d’une sensibilité maladive à l'extrême, une incapacité d'objectivité. Nous serons réceptifs à l’atmosphère du moment.

 

(21h22) Lune sextil Soleil en géocentrique dans le plan écliptique (21e CAP/SCO). Aspect lunaire exact de l’occultation : la puissance des émotions se porte naturellement à soutenir tout ce qui forme le caractère et la maturité.

 

(23h22) la Lune conjoint l’astéroïde Vesta dans le plan écliptique (21°16 CAP) (43) : tendance à se sentir responsable de tout ; complexe de culpabilité. Martyr.

 

La Lune est à 21% de visibilité, Croissante en phase Montante (54). Type 1er croissant, entre 3,5 et 7 jours après la NL (SOL/LUN de 45 à 90°) (89).

 

Toujours pour modèle planétaire le BOL (12) intégrant un Triangle Mineur Dynamique (20) (apex MAR)

 

Dimanche 11 novembre

Equivalence longitude déclinaison (ZODIAC/Paris/Zodiacale) : 4h53, la Lune entre dans le signe du Capricorne (3). Sa déclinaison est de -20°57, soit en //~équivalence à 4°SAG. Elle passera en CAP le 12 à 3h17, à son min de déclinaison soit -21°23 (19). En tenir compte dans l’interprétation de ces deux jours.

 

La Lune est à 14% de visibilité, Croissante en phase Montante (54). Type 1er croissant, entre 3,5 et 7 jours après la NL (SOL/LUN de 45 à 90°) (89).

 

La  Lune est Vide de Course (2) de 3h35 à 3h55 TU.

 

 

Sphère géo-écliptique (ZODIAC/Paris/Zodiacale) : 16h25, la Lune est conjointe à Saturne dans le plan écliptique, longitude 5°51 CAP/Ms 10, en terme mercurien. Accent sur certaines obligations à remplir dans le secteur concerné, la maison 10 de la réalisation. On doit s'assumer courageusement et se résigner à prendre des risques. La sensibilité est soumise à une discipline implacable. Ce soir, à 19h, les deux astres sont au Sud-Ouest à une dizaine de degrés de hauteur. Saturne se couche aux alentours de 20h20, suivie par la Lune, moins de dix minutes plus tard.

 

Comme hier le modèle planétaire est un BOL(12) intégrant un Triangle Mineur Dynamique (apex MAR) (20).

 

Samedi 10 novembre

Sphère géo-écliptique (ZODIAC/Paris/ Zodiacale) : 12h. La Lune est à 8% de visibilité, Croissante en phase bientôt Montante (54). A interpréter encore comme une Nouvelle Lune (83). Demain Type 1er croissant, entre 3,5 et 7 jours après la NL (SOL/LUN de 45 à 90°) (89).

 

Le modèle planétaire est toujours un BOL (12) intégrant un Triangle Mineur Dynamique (apex MAR) (20).

 

Vendredi 9 novembre

Sphère géo-écliptique (ZODIAC/Paris/Zodiacale) : 14h37, la Lune est conjointe à Mercure en terme jupitérien (21), écart de déclinaison de 6°35’ ; longitude 10° SAG/Maison 11. La nature émotive l'emporte sur la raison et la domine en matière d’amitié et de politique.

 

Le modèle planétaire est un BOL (12), intégrant un Triangle Mineur Dynamique (apex MAR) (20).

 

(16h13) Vénus trigone Mars en géocentrique dans le plan écliptique (27e BAL/VER), aspect exact du Triangle Mineur Dynamique. Harmonie entre l’affectif et les initiatives qui, elles, s'inspirent de la puissance affective.

 

(2h53) Lune parallèle Soleil (plan équatorial 16°S) : interprétation accentuant la Nouvelle Lune (83).

 

 

La Lune est à 3% de visibilité, Croissante en phase encore Descendante (54). A interpréter encore comme une Nouvelle Lune (83).

 

Au minuit vrai (0h35 pour notre localisation), l’étoile polaire se trouve exactement au méridien.

 

Jeudi 8 novembre

Equivalence longitude déclinaison (ZODIAC/Paris/Zodiacale) : 19h58, Ingres de la Lune dans le signe du Sagittaire (3). Sa déclinaison est de -15°54, soit en //~équivalence encore à 14°SCO. Elle passera en SAG à -20°09, soit le 10 novembre avant 17h (19). En tenir compte dans l’interprétation de ces deux jours.

 

Equivalence longitude déclinaison (ZODIAC/Paris/Zodiacale) :12h15, Jupiter entre dans le signe du Sagittaire (3). Sa déclinaison est de -19°28, soit en //~équivalence encore à 27°SCO. Elle passera en SAG à -20°09 (19), soit le 22 novembre vers les 22h. En tenir compte dans l’interprétation de ces 4 jours.

 

(20h06) la Lune est conjointe à Jupiter dans le plan écliptique, longitude à 0°03 SAG, avec un écart de déclinaison de 3°34. Sociabilité, enthousiasme, chance ou laisser-aller. Aspect de puissance créatrice continue ; ampleur et richesse de la vie émotive ; optimisme, bonne humeur. L'élément FEU donnera sa qualité spécifique à la CON.

 

(7h20) Quinconce JUP-URA R à 29°56 SCO/BEL. Il ne peut y avoir de changement pour le monde extérieur et dans la société à moins que l'individu ne change son être subjectif. Sentiment d’insatisfaction et besoin d'amélioration de soi. Négativement c'est l'incapacité de coopérer avec autrui, d'où maladies et névroses. Prise de conscience, effort à fournir, discipline, nécessité d'assumer des responsabilités. Puissant flux énergétique jugé contraignant ou ennuyant. 

 

Mercredi 7 novembre

https://astro06.jimdo.com/configurations-universelles/

 

Nouvelle Lune à 17h04 : = Lune conjoint Soleil dans le plan écliptique : 16e degré du signe du Scorpion

 

 

A propos

Le logiciel utilisé dans cette page est généralement ZODIAC d'André Vander Linden. Les données astrologiques du jour sont tirées de ROCK'ASTRES, site de Claire Henrion ou des Ephémérides du logiciel Zodiac ou du Rainbow Ephemeris 2015 d'Astrid Fallon. Elles sont exprimées en heure légale pour Paris/France.

 

 Sont considérés essentiellement les positions/aspects exacts/partils. En longitude, c'est à vous de décider de l'orbe de l'aspect/de sa durée.Les aspects exacts que nous utilisons dans nos textes, conviennent à une analyse journalière, immédiate, précise. Les aspects très larges conviennent pour l'étude des profils psychologiques (type astrologie humaniste et psychologique). Les aspects moyens pour les thèmes de transits et de révolutions solaires. Armand Barbault donnait les chiffres suivants, pouvant être considérés plutôt comme des aspects larges: 10° pour conjonction et opposition; 6 à 8° pour le carré; 8 à 10° pour le trigone et 5 à 6° pour le sextile. 

 

 Ce qui est important est de bien considérer le cycle de l'aspect:

 Bien interpréter les carrés croissants et les décroissants d'une manière différente !

 

La phase croissante (conjonction à opposition) : croissance et développement de ce qui a démarré à la conjonction. Conjonction : point de départ de nouvelles possibilités. Carré croissant : phase de crise de croissance. Il faut aller de l’avant, prendre des décisions, se jeter à l’eau, nous engager. Refus, blocages, frustrations. Brutal, cassant, conflictuel, il résiste à la complémentarité. Phase décroissante (opposition à conjonction). Opposition : accomplissement et réalisation, selon les efforts fournis dans la phase croissante. Objectivité et équilibre. Mais aussi échec, conflit, obstacle. Début d’une crise sur le plan collectif. Plan personnel : la planète la plus lente aura tendance à développer les excès, au détriment de la planète rapide qui sera en manque. Affrontement difficile à gérer. Le carré décroissant : croisée des chemins, le lâcher-prise fait place à une réorientation. Un côté volontaire incitant à aller de l’avant. (Astrid Fallon)

 

 Les interprétations sont à développer par vos soins aux différents niveaux d'interprétation et par rapport aux Maisons de vos thèmes personnels.

J'utilise actuellement la domification Zodiacale (Maison= Signe). Les Maisons égales privilégient essentiellement les plans de l’horizon (plan terrestre au point du natif, perpendiculaire à  la verticale du lieu, à la direction d’un fil à plomb tenu par l’observateur) et de l’écliptique céleste (grand cercle apparent, chemin que le Soleil semble parcourir en une année).  En domification Zodiacale, le signe de l’Ascendant représente  la maison I; sa position semblable en Maisons est une cuspidedes points dominants, surtout s'ils sont conjoints avec une planète. Ces cuspides de Maisons représentent toujours des aspects avec l'Ascendant.

 

N'oubliez pas de nous contacter pour une quelconque explication des textes et images présentés chaque jour dans le but de corriger nos erreurs!

 

Les chiffres et lettres en gras, rouges et soulignés dans les textes suivants sont des liens pour renvoyer aux pages LIENS INTERNES.