Dimanche 20 janvier

Equivalence longitude déclinaison (ZODIAC/Paris/Zodiacale) : 9h45, le Soleil entre dans le signe du Verseau (3)= la Terre entre dans le signe du Lion en héliocentrique. Sa déclinaison géocentrique est de +20°08, soit en //~équivalence au 1er degré VER. (19)

 

Soleil en Verseau : Côté fraternel qui met en confiance. Importance du domaine associatif, amical. Esprit de groupe, communautaire, malgré un certain individualisme, une originalité. Libéral, progressiste, altruiste. Sens inné de la coopération. Mais peut être aussi provocateur, versatile et inconstant. Vision sans préjugés des êtres et des situations évolutives pour tout le monde. Amour fraternel pour l'humanité rend difficile l'amour sentimental dans le couple.

 

(0h18) la Lune atteint sa déclinaison maximale : +21°32’39" (Nord) par rapport au plan de l’équateur céleste ; ascension droite 6h51m ; longitude écliptique 102°3’ (13e CAN), latitude -1°21’ (monte). Elle culmine au plus haut dans l’hémisphère Nord, à 65° de hauteur pour la latitude terrestre 45°N, aux alentours de 1h00. 

En raison de la précession de l’axe des nœuds lunaires, ses hauteurs maximale et minimale de culmination augmentent d’ octobre 2016 à septembre 2026 ; en savoir plus.

 

Sphère géo-écliptique (ZODIAC/Paris/Zodiacale) : 23h48, la Lune passe au nœud ascendant de son orbite (35) dans le plan écliptique, sa latitude est égale à 0° et elle passe au Nord. Longitude 26°46 CAN/ Maison 10) ; (ascension droite : 7h55m, déclinaison +20°47’ (descend) ; l’axe des nœuds lunaires (dont le mouvement est rétrograde) est en Cancer/Capricorne depuis le 6 novembre ; il va y rester jusqu’au 5 mai 2020. Image-mère extrêmement puissante. On s'identifiera à la mère et à tout ce qu'elle représente, l'Anima, la Terre mère Gaïa.

 

Le modèle planétaire est un Entonnoir (4) intégrant un T-carré Cardinal (apex URA) (13) ; amas (5) en relation avec la Lune, voir ci-dessous :

 

(2h50) Lune opposé Saturne en géocentrique dans le plan écliptique (14e CAN/CAP). Défaut de maturité.

 

(15h02) Lune opposé Pluton en géocentrique dans le plan écliptique (22e CAN/CAP) : Inquiétude, hésitation.

 

(19h57) Lune opposé Mercure en géocentrique dans le plan écliptique (25e CAN/CAP). Imagination ne se contrôlant pas facilement. Mémoire incertaine. Esprit contrariant.

 

La Lune est à 99% de visibilité, Croissante en phase Descendante (54). A interpréter comme une Lune Gibbeuse (1). Pleine Lune demain

 

Nous subissons le tremblement lunaire de l’éclipse totale de Lune du 21 janvier. (65)

 

Samedi 19 janvier

Equivalence longitude déclinaison (ZODIAC/Paris/Zodiacale) : 4h43, la Lune entre dans le signe du Cancer (3). Sa déclinaison est de +21°02, soit en //~équivalence encore à 4°GEM. Elle passera en CAN à son max de déclinaison +21°32 le 20 à 0h17, et à 12°02 CAN (19). En tenir compte dans l’interprétation du jour.

 

(2h24) Soleil carré Uranus dans le plan géo-écliptique (quadrature Est d’Uranus) Tout se passe comme s'il obéissait parfois à des ordres secrets. 

 

La Lune est à 95% de visibilité, Croissante en phase Descendante (54). A interpréter comme une Lune Gibbeuse (1). Pleine Lune le 21.

 

La Lune est vide de Course (2) de 1h32 à 3h44 TU.

 

Nous subissons le tremblement lunaire de l’éclipse totale de Lune du 21 janvier. (65). 

 

Vendredi 18 janvier

Sphères géo-écliptique et géo-équatoriale (ZODIAC/Paris/Zodiacale) :21h03, Mercure conjoint Pluton dans le plan géo-écliptique à 21°11 CAP, avec un écart de déclinaison de 1°30. Dans l’amas planétaire (5) en CAP, nous rend plus lucide sur les transformations à opérer dans la Maison 5 de la créativité, du bonheur ou malheur de la population.

 

(4h10) Lune opposé Jupiter en géocentrique dans le plan écliptique (15°13 GEM/SAG). Instabilité des humeurs. On est tantôt optimiste, tantôt indifférent. Hésitation continuelle possible.

 

(19h39) Lune contre-parallèle Soleil (plan équatorial 20°N/S) (26). A interpréter comme la Pleine Lune à venir dans 3 jours (89).

 

(17h51) Mercure rentre dans les limites zodiacales (Sud) à 20°58 CAP.

 

La Lune est à 89% de visibilité, Croissante en phase Montante (54). A interpréter comme une Lune Gibbeuse (1)

 

Nous subissons le tremblement lunaire de l’éclipse totale de Lune du 21 janvier. (65). 

 

(8h29) le Soleil à 20h d’ascension droite dans le plan équatorial (18).

 

Jeudi 17 janvier

Equivalence longitude déclinaison (ZODIAC/Paris/Zodiacale) : 02h00, Ingres de la Lune en Gémeaux (3). Sa déclinaison est à +15°48, soit en //~équivalence encore à 13°TAU. Elle passera en GEM à +20°09, soit le 18 vers les 14h30 (19)

 

La Lune est à 81% de visibilité, Croissante en phase Montante (54). A interpréter comme une Lune Gibbeuse (1)

 

Nous subissons déjà le tremblement lunaire de l’éclipse totale de Lune du 21 janvier. (65)

 

Sphère géo-écliptique (ZODIAC/Paris/Zodiacale) : 20h55, Lune opposé Vénus en géocentrique dans le plan écliptique (10°56 GEM/SAG), en termes jupitériens facilitateurs (21). Besoin de changer, instabilité des sentiments. 

 

Le modèle planétaire est un vrai BOL (12) intégrant un T-carré Mutable (apex NEP) (20) sur l’opposition du BOL, et un triangle Mineur Dynamique (20) (apex MAR) et l’opposition du jour et du BOL.

 

Toujours l’amas planétaire (5) en CAP : SAT-MER-PLU-NS-SOL.

 

 

 

 

Mercredi 16 janvier

Sphère géo-écliptique (ZODIAC/Paris/Zodiacale) : 13h13, la Lune conjoint l’astéroïde Junon dans le plan écliptique à 22°46 TAU /Ms 1 en terme saturnien (21) ne facilitant pas l’action de la conjonction. Le partenaire doit être sérieux et pratique ; importance du comportement.

 

(19h36) Lune trigone Soleil en géocentrique dans le plan écliptique (27e TAU/CAP) La nature émotionnelle s'enrichit de la vitalité solaire.

 

Aux alentours de 19h, la Lune atteint sa libration minimale (16) en longitude (L= -7,6°) : elle nous présente son Ouest au maximum. Apprécier le cratère Clavius au pôle Sud, sur lequel le Soleil vient de se lever.

 

Aux alentours de 20h, début de la 2213 ème rotation synodique du Soleil (91)

 

Encore en phase de 1er quartier, la Lune est à 62% de visibilité, Croissante en phase Montante (54). Bientôt à interpréter comme une Lune Gibbeuse (1).

 

Nous subissons déjà le tremblement lunaire de l’éclipse totale de l’éclipse de Lune du 21 janvier. (65)

 

Mardi 15 janvier

SORI (ZODIAC/Paris/Zodiacale) : 5h36, Mars passe au nœud ascendant (6) de son orbite à 19°41 TAU en hélio-écliptique, avec une Influence gravitationnelle héliocentrique assez élevée (IG=62). En géo-écliptique, elle est à 9°BEL et avec une faible Influence gravitationnelle.

 

Nous subissons déjà le tremblement lunaire de l’éclipse totale de Lune du 21 janvier. (65). 

 

Toujours en phase de 1er quartier, la Lune est à 62% de visibilité, Croissante en phase Montante (54). Bientôt à interpréter comme une Lune Gibbeuse, encore en phase de 1er quartier.

 

 

Lundi 14 janvier

Aujourd’hui, 1er jour de l’an 2019 dans le calendrier Julien (fête du Nouvel An dans l'église orthodoxe).

 

Sphère géo-écliptique (ZODIAC/Paris/Zodiacale) : 7h45, Premier Quartier de Lune (41) = Lune carré Soleil dans le plan écliptique. 23°47du signe du Bélier/Ms 4 - Soleil 23°47Capricorne/Ms1. En termes défavorables (21) pour l’action de cette lunaison. Le SOL est entraîné par la LUN, sillage de toutes les sensations et émotions. La sensibilité mène la raison.

 

La Lune est Vide de Course (2) de 15h56 à 18h31 TU.

 

 (13h26) la Lune atteint sa latitude minimale (24) : -5°18’6" au Sud du plan de l’écliptique ("ventre du Dragon") ; longitude : 26°47’ BEL ; ascension droite 1h47m, déclinaison +5°22’ (monte). Cet axe (ailes et ventre du Dragon) est perpendiculaire à l’axe des nœuds (il est rétrograde, en Bélier/Balance du 6 novembre 2018 au 4 mai 2020

 

Aux alentours de 13h, la Lune atteint sa libration maximale en latitude (B= +6,8°) (16) : elle présente son Nord au maximum. 

 

(16h56) la Lune est conjointe à Uranus dans le plan écliptique, avec un écart de déclinaison de 4°27’ ; longitude 28°37’ BEL. Des intuitions, des imprévus, de la brusquerie ou de la nervosité.

 

Le tremblement lunaire (Lune Wooble) (65) : nous subirons déjà le tremblement lunaire suivant de l’éclipse totale de Lune du 21 janvier. 

 

 

Equivalence longitude déclinaison (ZODIAC/Paris/Zodiacale) : 19h30, Ingres de la Lune dans le signe du Taureau (3). Sa déclinaison est de +6°30, soit encore en //~équivalence à 16° TAU. Elle passera en TAU à +11°28, soit le 15 vers les 23h (19). En tenir compte dans l’interprétation nuancée de ces deux jours.

 

(6h06) Jupiter parallèle direct à Pluton (plan équatorial 21°54 S) : accélère le processus des transformations. (26).

 

A propos

Le logiciel utilisé dans cette page est généralement ZODIAC d'André Vander Linden. Les données astrologiques du jour sont tirées de ROCK'ASTRES, site de Claire Henrion ou des Ephémérides du logiciel Zodiac ou du Rainbow Ephemeris 2015 d'Astrid Fallon. Elles sont exprimées en heure légale pour Paris/France.

 

 Sont considérés essentiellement les positions/aspects exacts/partils. En longitude, c'est à vous de décider de l'orbe de l'aspect/de sa durée.Les aspects exacts que nous utilisons dans nos textes, conviennent à une analyse journalière, immédiate, précise. Les aspects très larges conviennent pour l'étude des profils psychologiques (type astrologie humaniste et psychologique). Les aspects moyens pour les thèmes de transits et de révolutions solaires. Armand Barbault donnait les chiffres suivants, pouvant être considérés plutôt comme des aspects larges: 10° pour conjonction et opposition; 6 à 8° pour le carré; 8 à 10° pour le trigone et 5 à 6° pour le sextile. 

 

 Ce qui est important est de bien considérer le cycle de l'aspect:

 Bien interpréter les carrés croissants et les décroissants d'une manière différente !

 

La phase croissante (conjonction à opposition) : croissance et développement de ce qui a démarré à la conjonction. Conjonction : point de départ de nouvelles possibilités. Carré croissant : phase de crise de croissance. Il faut aller de l’avant, prendre des décisions, se jeter à l’eau, nous engager. Refus, blocages, frustrations. Brutal, cassant, conflictuel, il résiste à la complémentarité. Phase décroissante (opposition à conjonction). Opposition : accomplissement et réalisation, selon les efforts fournis dans la phase croissante. Objectivité et équilibre. Mais aussi échec, conflit, obstacle. Début d’une crise sur le plan collectif. Plan personnel : la planète la plus lente aura tendance à développer les excès, au détriment de la planète rapide qui sera en manque. Affrontement difficile à gérer. Le carré décroissant : croisée des chemins, le lâcher-prise fait place à une réorientation. Un côté volontaire incitant à aller de l’avant. (Astrid Fallon)

 

 Les interprétations sont à développer par vos soins aux différents niveaux d'interprétation et par rapport aux Maisons de vos thèmes personnels.

J'utilise actuellement la domification Zodiacale (Maison= Signe). Les Maisons égales privilégient essentiellement les plans de l’horizon (plan terrestre au point du natif, perpendiculaire à  la verticale du lieu, à la direction d’un fil à plomb tenu par l’observateur) et de l’écliptique céleste (grand cercle apparent, chemin que le Soleil semble parcourir en une année).  En domification Zodiacale, le signe de l’Ascendant représente  la maison I; sa position semblable en Maisons est une cuspidedes points dominants, surtout s'ils sont conjoints avec une planète. Ces cuspides de Maisons représentent toujours des aspects avec l'Ascendant.

 

N'oubliez pas de nous contacter pour une quelconque explication des textes et images présentés chaque jour dans le but de corriger nos erreurs!

 

Les chiffres et lettres en gras, rouges et soulignés dans les textes suivants sont des liens pour renvoyer aux pages LIENS INTERNES.