ALEXANDRA DAVID-NEEL et ses VOYAGES. Interprétation ASTRO-CARTOGRAPHIQUE

Voyages d'Alexandra David-Neel

A la sympathique rencontre annuelle du RAO, en juin 2004, au Bourget-du-Lac, j’ai présenté superficiellement le thème astro-cartographique (A*C*G) d’Alexandra David-Neel (rétroprojecteur).

 

J’ai ressenti, par la suite, le besoin d’approfondir ce travail et de suivre les péripéties d’Alexandra sur une mappemonde, telles que relatées dans le livre de Jean Chalon (« Le lumineux destin d’Alexandra David-Neel »).

Ce fut un étonnant voyage, passionnant et vivant, comme si j’étais à ses côtés. Un article en a été édité dans le bulletin du RAO en 2004.

 

J’ai présenté un premier diaporama lors de la croisière astrologique organisée par le CEBESIA en 2008.

Voici mon interprétation actuelle :

Alexandra David-Neel

Née le 24.10.1868 à 5h (4h50TU) à St Mandé (F).
DCD le 08.09.1969 à Digne (F).

 

L’âge où je la préfère : 18 ans, l’âge où l’on a encore en soi de multiples potentialités de réalisation (selon Alexis Carrel).

A 18 ans: Présentation au roi Léopold et voyage en Espagne.

Rôle primordial des 3 planètes angulaires : Uranus/carré Neptune/Jupiter. Qui de plus sont Rétrogrades (étoiles oranges). URA R: transformation à faire en soi, capacité de transcendance remarquable. NEP R: ouverture toute intérieure, branchée sur le spirituel. JUP R: foie intérieure profondément ancrée.

URA carré NEP: se distinguer de la masse. Sur le plan physique lui a apporté difficultés, maladies, aventures, guerres, emprisonnement. Mais dans la difficulté, de nombreuses expériences spirituelles.

SOL/Ms1: forte personnalité, chercheuse de vérité et de pouvoir. Très personnelle/égocentrique. PLU, Me du SOL est également R.: peur d’une perte de puissance personnelle mais intéressée par sa propre transformation intérieure.

Dominante EAU-FIXE (SCO): tout dans l’émotionnel et le passionnel!

Ce qui l’a poussée à quitter son lieu natal: Ms4/CAP, Me SAT/Ms2: se sent en insuffisance de moyens dans un environnement SAG qui a besoin de voir grand, large et loin. Le Me/Ms9=MER/GEM/Ms2: c’est au loin que l’appelle son travail de profonde réflexion et d’écriture.

Ses voyages: dit qu’elle ne voyage pas mais qu’elle accomplit un acte religieux (SAG)!

MS 6/POI: son travail, son quotidien est d’être dans le rêve (ses projets), l’imaginaire (ses écrits), le mysticisme (ses pensées), la musique (la cantatrice). Au-delà d’un quotidien banal

SAT/Ms2/SAG: voyages pour le besoin d’améliorer ses connaissances et capacités, pour aller plus loin sur le plan de la spiritualité.

VEN/Ms12: seuls les lieux permettant une recherche spirituelle étaient l’objet de ses amours/plaisirs, surtout quand ces lieux voisinent la ligne SOL/MC en ACG, où elle peut en plus se réaliser et briller.

Energie fondamentale: carrés en signes fixes (l’émotionnel), opposition Lune-Mars (sensibilité impulsive, irritable, refus de sa condition féminine) au carré de PLU (agressivité rageuse/sensibilité retenue, jouissance désespérée) mais grande capacité de transformation et de sublimation intellectuelle.

 

Un Soleil en tête de chaîne individuelle en réception mutuelle avec Mars: indicateur de réalisation par sa manière d’agir, sa volonté, son courage.

Lune en fin de chaîne: un refus de son Anima, de sa féminité. Un refus de la confrontation, de l’incarnation, de s’alimenter (une négation du corps). Une problématique pour avoir des enfants. Un refus de l’image-mère. Elle doit vivre son Soleil.

Ce qu’elle a fait pleinement.

Sa chaîne collective :

Réception mutuelle LUN/URA: pousse au paroxysme son instabilité, sa façon de tout envoyer « promener », ses sautes d’humeur, sa façon de « péter les plombs », son besoin d’indépendance. URA n’est pas HL de déclinaison mais compte déjà dans l’extrême à 22°43N.

Boucle Vénus/Pluton/Mercure: Amour-Argent-Déplacement; passer par l’art (le chant) ou l’amour (humain, religieux, charismatique) pour gagner de l’argent et/ou du pouvoir. MER n’est pas HL de déclinaison mais commence d’être extrême à 21°06 S.

SAT: fond du puits: manque de structure (fugues de jeunesse, diverses carrières); recherche du Père, de Maîtres, d’un mari « adéquat »; besoin de s’entourer de personnes plus structurées qu’elle. SAT n’est pas HL de déclinaison mais en position élevée: 19°20 S.

Pour atteindre Saturne: difficultés dans ses voyages, nombreux parans saturniens, s’est dirigée sur la route de Saturne proche de celle de Pluton; une route ingrate, mais transcendante, menant à un haut degré de spiritualité.

France et Belgique :

URA/MC carré natal NEP/DS.

Parans Lun-SAT différents: LUN/AS*SAT/MC sur Paris: brimée sur le plan de l’expression émotionnelle

LUN/MC*SAT/DS (besoin de travailler pour un projet très personnel et de s’y concentrer) sur Digne (route de la LUN: son chez elle, son lieu d’inspiration).

Belgique: autres Parans (non dessinés)

MAR/DS*SAT/MC: ambition puissante de réaliser ses projets.

SOL/AS*LUN/FC: besoin de se centrer sur elle-même pour se réaliser. Conquérante de nouveau pays.

Ces Parans augmentent son énergie, devient plus motivée et plus impulsive; s’aperçoit que les gens aiment bien l’écouter; projets d’écriture, de s’exprimer, goût de l’écriture, facilité d’expression. Peu sensible à l’opinion des autres, n’en fait qu’à sa tête; relations affectives et familiales instables.

 

 

 

Belgique :

 

 

 

Un paranSOL/AS*MAR/MC augmentent son énergie, elle devient plus motivée et plus impulsive; MER/AS*VEN/MC: elle s’aperçoit que les gens aiment bien l’écouter (chant et plus tard conférences) et elle a le projet d’écrire, de s’exprimer. MER/DS/URA/FC: de l’originalité mentale, le goût de l’écriture, des projets créatifs. De retour de ses premiers voyages en Inde (25ans) elle sera encouragée à écrire, tenant sa facilité de plume de son père journaliste. LUN/DS*MAR/AS: elle est très peu sensible à l’opinion des autres et n’en fait qu’à sa tête. VEN/FC*URA/AS: lui apporte des relations affectives et familiales instables.

Angleterre: En 1888 (20ans), elle veut y étudier l’anglais. Mais surtout, dans ce pays, elle rencontre les membres de la Société Théosophique (toujours Neptune/DS) qui auront « un rôle de fil d’Ariane ou de relais » dans les contrées qu’elle parcourra par la suite : Uranus/MC est plus proche sur Londres que sur Bruxelles et Paris, elle apprendra l’enseignement spirituel des membres de cette société nouvelle et retiendra des adresses utiles pour ses futurs voyages ; elle en sera un membre original, travaillant à son propre projet. On retrouve à Londres les mêmes parans qu’à Bruxelles.

Espagne: En 1886 (18ans), elle quitte Bruxelles pour visiter l’Espagne. Je pense que ce voyage lui a permis de se révéler à elle-même. Le croisement du paran précédemment nommé Uranus/MC*Neptune/DS est présent près de Barcelone et la route d’Uranus passe par cette ville (point fort pour suivre des buts spirituels et métaphysiques). Elle prend conscience, lors de son voyage en Espagne, que les autres peuvent lui apporter beaucoup (ligne Jupiter/DS), qu’elle est une personne ambitieuse et de pouvoir (paran Saturne/DS*Pluton/AS), qu’elle a intérêt à présenter une nouvelle image d’elle même (Lune/DS*Soleil/FC). Elle comprend qu’elle doit chercher un partenaire sérieux (paran Vénus/MC*Saturne/AS) sinon son plaisir de dépenser de l’argent sera très limité. Deux autres parans sont importants : avec Soleil/DS*Uranus/FC, elle ressent profondément qu’elle veut exprimer son individualité, suivre son propre chemin et dans une vie pleine d’imprévus et de changements ; Soleil/FC*Mars/AS, son énergie et sa motivation sont augmentées, ainsi que son amour de l’aventure dans la prise de risques.

Après un premier voyage en Asie (1891), elle tentera une carrière de cantatrice: Hanoï 2895, Paris saison 1897, Athène saison 1899, Tunis 1900.

A Hanoï, alors fief français, elle sera proche, à 27ans, du croisement Soleil/MC*Uranus/DS, elle y exprimera son individualité de façon toujours originale (succès dans une carrière artistique : elle est l’étoile d’Hanoï) ; sa vie sera toujours pleine d’imprévus, elle sera très créative (artiste lyrique) et son intérêt mystique sera occulté momentanément par l’attrait de la musique/chant. Mais les routes quasiment conjointes de Saturne(réflexion, structuration) et de Pluton (transformation, extrémisme) feront qu’elle ne continuera pas très longtemps sa carrière de chanteuse et l’abandonnera pour rejoindre les routes du Tibet qui ne sont pas très éloignées d’Hanoï. Dans son thème natal, on constate que Saturne est en fin de chaîne planétaire (à 10 planètes), ce qui implique son manque de structure (ses fugues de jeunesse, ses diverses carrières), sa recherche du Père qu’elle aimait (ses maîtres), sa dépendance à quelqu’un (son mari) et le besoin de s’entourer de personnes plus structurées qu’elle (ses maîtres, son mari) et ceci dans une recherche de pouvoir.

Grèce et Tunisie :

La voie de la facilité (la route du Me de l’AS:VEN): pas la bonne voie avec une VEN/Ms12.

Athènes (saison 1899): SOL/AS : veut briller dans sa carrière ou attirer l’attention; LUN/FC: lieu chargé d’émotions nécessaire à l’expression d’une cantatrice.

Des parans: espère se faire une nouvelle image, mais dans la compétition; trop ambitieuse et désireuse de pouvoir; relations sources de désappointement.

Tunis: routes de la LUNE (ressenti affectif et de sa féminité) et de MARS (l’amant, l’aventure, la sexualité).

Opposition LUN-MARS: castratrice!

Paran LUN/DS*SOL/FC: ressentira le besoin d’adopter une nouvelle image (de femme mariée).

Les premiers séjours en Inde

Bombay: route du Soleil et de Neptune, peu éloigné de celle de Mercure: de grandes capacités à communiquer et à engranger le plus de connaissances possibles à utiliser plus tard pour exprimer ses talents d’écrivain, de conférencier.

Ceylan: encadrée par routes de Nep (mysticisme)et du SOL (conscience de sa valeur); JUP/FC (évolution personnelle, favorable à ses retraites, aimait ce pays); NEP/FC (pays dans la spiritualité).

Calcutta: NEP/FC (vie difficile mais aussi pays mystique où elle rencontre Gandhi en 1924-56 ans)

Be: Benares: route de Mercure; JUP/FC (milieu favorable à la méditation, à la réflexion philosophique, devient un ascète, un mouni)

 

En Asie

SOL: planète transcendantale (la moins aspectée de son thème) indique en ACG les lieux d’une quête spirituelle. La LUMINSEUSE ALEXANDRA ne peut briller qu’avec un SOL/MC!

MARS (Me du SOL): planète meneuse (la plus aspectée): active, combattante dans sa quête spirituelle, ne reculant pas devant le danger et la bagarre.

Le second grand départ pour l’Asie:

Dardjeeling, Sikkim, Népal, Tibet: proches de la ligne NEP/FC (foyer/pays dans la spiritualité). Se rapproche des routes SAT/PLU (concentration réflexion, études, transformation dans la difficulté, atteinte de l’au-delà, bouddhisme tantrique). Rencontre au Sikkim le Dhalaï Lama en 1912 (44 ans). Mais aussi des difficultés, de la confusion (politique). Au Tibet, souhaite un foyer entièrement dans la spiritualité (engage APHUR YONGDEN).

Les autres pays parcourus:

Japon, Birmanie, Corée: n’est plus dans son cadre favorable (route SAT/PLU, SOL/MC): SAT/MC, MAR/DS….

La longue traversée difficile de 1918 à 1923:

Guerre civile en Chine: fait Pékin- Kum-Bum (TA) (2 500km en 6 mois): traverse URA/DS et tous les parans suturniens. Restera 3 ans au monatère de Kum-Bum: SOL/MC. Puis traversée des déserts pour rejoindre Lhassa (affrontements entre Chinois et Thibétains): faim, soif, maladie, soucis financiers.

Le dernier grand voyage RUSSIE-CHINE:

1937(69 ans): atteint le lac Balaïkal (SOL/MC) dont elle rêvait.

Pékin: avancée des Japonais (MAR/ FC*SAT/DS et MAR/DS*SAT/MC)

Prisonnière à Tatsienlou (1938-1944-70 à 76 ans): endroit idéal pour finaliser sa quête spirituelle (lectures, méditations).

Puis nous retournons en France, finir nos jours à Digne.

En conclusion

Pour se réaliser, il lui a fallu aller chercher au fond du « puit » (en fin de chaîne planétaire) les énergies de Saturne. Pour cela, elle a subi, dans ses voyages, les difficultés et la discipline de nombreux parans saturniens et s’est dirigée sur la route de Saturne, d’autant plus difficile que celle-ci était proche de celle de Pluton. Une route ingrate mais transcendante, menant à un haut degré de spiritualité. La réalisation devait être solaire, visible, brillante : là encore de nombreux parans solaires l’ont aidé dans ses voyages et c’est en Chine/Tibet qu’elle trouvera le meilleur endroit (Soleil/MC) pour réaliser son projet de vie et, par la suite, ce pays lui permettra de briller de tous ses feux (la Lumineuse Alexandra). En A*C*G, la planète la moins aspectée est appelée (selon le canadien Robert Couteau) planète transcendantale et elle représente le lieu ou les personnages de notre quête spirituelle : c’est le Soleil dans le thème d’Alexandra (undécile à Saturne et triundécile à la Lune). L’autre difficulté a été le carré natal Uranus/MC et Neptune/DS qu’elle a « trimbalé » sous forme de parans dans les divers pays parcourus, lui apportant aventures, guerres et emprisonnement. Signalons que sa planète meneuse (la plus aspectée) est Mars, l’un des maîtres de son Soleil : elle a été une active, une combattante dans sa quête spirituelle, ne reculant pas devant le danger et la bagarre (paran Mars/DS*Saturne/MC sur la Chine). La route du maître de l’Ascendant (Vénus : carte N°5) est une voie qu’il est conseillé de suivre pour avoir une vie plus facile et agréable, mais, pour Alexandra, cela n’aurait pas été la bonne voie (sa carrière de cantatrice en Grèce) et, avec sa Vénus en Maison 12, elle préférera suivre en Chine le paran Saturne/AS*Vénus/MC. Voilà pourquoi et comment sa réalisation personnelle a été une œuvre originale, d’avant-garde, vulgarisant la philosophie asiatique, la spiritualité bouddhique dans nos pays européens encore très ignorants sur le sujet.

 

2004

PS: C'était mon premier essai ! Les cartes du diaporama sont plus explicites que celles de cet article.

L'article (plus facile à suivre sur les cartes) est paru dans les n° 35 et 36 du bulletin " 3*7*11* " du RAO (2004)

 


Écrire commentaire

Commentaires: 5
  • #1

    *DoMica* (samedi, 06 avril 2013 16:25)

    merci pour ce bon billet Liliane, je prends des notes ...
    J'ai suivi les traces d'Alexandra quand j'ai commencé l'astro, même aspect de Carré Uranus Neptune. Auparavant j'avais fait ma formation reiki ... et j'ai eu la surprise et la chance de voir ADN sur scène, incarnée par Pierrette Dupoyet, originaire de Lyon, mais grande voyageuse également, puisqu'elle donne des représentations de part le monde et dans les prisons, une grande dame du théâtre à connaitre (voir son site).

  • #2

    Liliane (samedi, 06 avril 2013 18:09)

    J'ai voulu présenter le diaporama de ce sujet au lycée de Digne mais les autorités ne m'ont jamais répondu....

  • #3

    JACQ. (mardi, 16 avril 2013 11:57)

    Dans ma jeunesse ...c'était hier! ... j'ai lu 2 bouquins sur cette aventurière qui me fascinait ! Mais ma mémoire me trahit et il faudrait que je relise un peu de sa vie ... Je suis allée à Digne dans son "repère" on y voit beaucoup d'objets lui ayant servis lors de son périple au Tibet ! Intéressant pour qui cette vie hors du commun présente une fascination ! Tous les aventuriers ont le même effet sur moi ... ils sont comme des extra-terrestres !
    Bel article Liliane, l'astrocartographie c'est passionnant ...

  • #4

    Lunesoleil (jeudi, 03 avril 2014 13:40)

    Waouh, je vais prendre le temps de lire ce fabuleux article, merci

  • #5

    Liliane (jeudi, 03 avril 2014 14:48)

    Dommage que je ne puisse aller à la Journée d'étude astrologique sur ALexandra David-Néel, organisée par le GRAOL d'Avignon le samedi 17 mai à Digne-les-Bains, mais un autre voyage est déjà prévu ce jour-là...