Eclipse Partielle de Soleil du 11 août 2018

Eclipse partielle de Soleil du 11août 20
Document Adobe Acrobat 843.8 KB

A 9h46 TU

Domification zodiacale

(logiciel Zodiac)

 

11h46 Paris :

AS Paris 13°38 Balance

 

Astrid Fallon note que les éclipses de Soleil sont importantes quand l’écart en déclinaison est inférieur au degré, ce qui n’est pas le cas de cette éclipse avec un écart de déclinaison de 1°08, et une magnitude de 0,737.

 

L’éclipse se produit en phase de Nouvelle Lune en LION (attise l'affect, beaucoup d’égocentrisme ; tentation d'en faire trop) Maison 11/Paris (rencontres amicales ; on aspire à une atmosphère plus détendue, à se sentir plus libre). Il y a fusion de l’énergie des 2 astres, où la plus rapide, la Lune, renforce la plus lente. La Lune était à son périgée (27) hier à 20h02 Paris. Son Influence Gravitationnelle géocentrique (32) est encore élevée (IG=114) mais elle n’est pas en angularité sur Paris au moment de l’éclipse : on peine à recevoir une telle charge lunaire et on peut manifester la fonction dans ses excès (hypersensibilité, insécurité).

 

 « Lors d’une éclipse de Soleil, à la Nouvelle Lune, si Lune et Soleil sont conjoints au Nœud Nord, c’est la Lune qui domine, elle est le facteur positif de l’éclipse et le Soleil est relativement passif. La Lune concentre toute l’énergie qu’elle reçoit du Soleil et se la réapproprie. Les besoins personnels et le ressenti sont accentués et mis en avant. La subjectivité est très forte, les réactions sont instinctives, elles répondent aux automatismes issus du passé… L'Eclipse Solaire demande un travail à faire entre l'esprit (solaire) et la personnalité (lunaire). Il nous faut reconsidérer certaines attitudes et comportements face à la vie. Le passé aura tendance à obscurcir le présent. Il y a occultation de quelque chose dans notre idéal par des forces du passé, perte de notre idéal, état de crise mais moins importante que dans une éclipse totale. L'éclipse renforce notre subjectivité, met l'accent sur la dissociation de comportement. »

 

Certains astrologues anglophones nous parlent en cette période de Lune Wooble (65) ou oscillation lunaire (Wobble). Ce phénomène, largement étudié par Carl Payne Tobey, arrive quand le Soleil est conjoint ou carré ou en opposition au NN, il est en relation avec les éclipses. Tobey a trouvé que la Lune Wobble était associé à des catastrophes. Une oscillation lunaire se produit tous les 86,5 jours lorsque le Soleil est conjoint ou carré aux nœuds lunaires. Ses effets sont ressentis pendant 2 semaines avant et 1 semaine après la Lune Wobble. Toutes les éclipses sont des Lunes Wobbles, mais toutes les Lunes Wobbles ne sont pas des éclipses (quand le Soleil est carré aux Nœuds). La plupart des années nous avons 4 Lunes Wobbles par an, et parfois nous avons 5 comme en 2001. Nous avons toujours un Lune Wobble quand il y a une Eclipse, parce que les Eclipses sont impliqués dans la conjonction des Nœuds Lunaires. N'oublions pas que nous avons des Lunes Wobbles quand il n'y a pas d'Eclipse, comme lorsque le Soleil est carré les Nœuds Lunaires. Les effets de chaque oscillation lunaire varient en fonction du signe dans lequel elle se produit et de la relation des planètes avec la lune qui vacille. Pendant les Wobbles, les émotions courent très haut, entraînant souvent plus de violence et des décisions brusques inattendues de changement de vie. Les bouleversements politiques et personnels sont la norme ainsi que les accidents, les incendies et les phénomènes météorologiques extrêmes. 

 

Mars est Hors-Limite de déclinaison (HL) depuis le 7 juillet jusqu’au 24 septembre, c’est-à-dire durant ces deux dernières éclipses celle du 27.07 et la présente du 11.08. Un Mars HL a tendance à ne pas connaître de frontières et à ne pas accepter de limites. On peut s’attendre au pire : violences, usage abusif de la force et des menaces. Dans un groupe sur Facebook, Astrid Fallon écrit: “Nous pourrions dire que Mars Hors-limite donne une certaine intensité à ce que nous faisons, à nos actions”. Mais il est rétrograde, comme à la dernière éclipse du 27.07: l'énergie active et le pouvoir d'initiative sont réduits, comme jugulés ; le désir et le courage également. On a des difficultés à maîtriser ses énergies physiques car elles sont trop intériorisées ; la colère est contrôlée, intériorisée, mais parfois aussi on agit avec précipitation, lorsqu’on ne peut plus contenir son énergie trop longtemps retenue. 

 

Sans dessin planétaire significatif : Quelque chose de spécial dans la destinée du moment, ou d’excentrique ou de non conformiste.

 

Un petit amas planétaire de la lunaison avec Mercure et le Nœud Nord, en LION/Maison 11 Paris. La planète la plus lente, le Soleil, impose le climat, colore le potentiel. Le propriétaire de l'amas est également le Soleil, qui donne le style, régit le potentiel. Les planètes en aspects à l'amas, la Lune Mercure R au carré de Jupiter sont liées aux valeurs, fonctions, potentiel de l'amas. L’amas est en Feu : action sur la volonté, la liberté, l'individualisme, la capacité de se suffire à soi-même, à se sentir à la hauteur de sa tâche.

 

Deux aspects majeurs exacts à considérer car agissant sur la lunaison

(5h54) la Lune est conjointe à Mercure dans le plan écliptique. La nature émotive l'emporte sur la raison et la domine.

(8h33) Mercure carré Jupiter en géocentrique dans le plan écliptique (15e LIO/SCO). L'intelligence voit grand, elle s'emballe volontiers et s'impatiente devant la médiocrité du quotidien banal.

(20h07) Lune parallèle Soleil (plan équatorial 15° N) renforce la conjonction de la lunaison. Position de recommencement, de puissance en germe.

 

Visibilité de l’éclipse :

L’éclipse est visible du Groenland jusqu’en Chine. 

L’éclipse est au MC sur la longitude 35 E, là où elle aura le plus d’effet sera dans sa zone de visibilité. Elle est au FC sur l’Alaska : amplification des caractéristiques lunaires.

En France, nous avons Pluton/FC : Changements difficiles à accepter dans le pays.

 

CONCLUSION :

Cela dure depuis la dernière éclipse du 27.07, un Mars Hors-Limite et rétrograde qui nous procurera des difficultés à maîtriser nos énergies physiques trop intériorisées ; la colère a beau être contrôlée, mais parfois aussi on ne peut plus contenir l’énergie martienne trop longtemps retenue. La nature émotive l'emporte sur la raison et la domine. Mars Hors-limites culminant entre le 14 août et le 19 août, date à laquelle Mars atteindra une déclinaison maximale de 26°29 Sud de l'écliptique nous apportera retards et frustration, et il sera nécessaire de gérer notre colère et de réviser nos actions programmées.

 

L’éclipse sur la France apporte des changements difficiles à accepter. L’action de la Lune Wobble (en oscillation) n’a pratiquement pas cessé depuis la dernière éclipse du 27.07 : les émotions courent très haut, entraînant souvent plus de violence et des décisions brusques inattendues de changement de vie. Les bouleversements politiques et personnels sont la norme ainsi que les accidents, les incendies et les phénomènes météorologiques extrêmes.